Radiopharmaceutiques

I-            DEFINITIONS

  • Un radio pharmaceutique

Tout médicament prêt à l’emploi contenant un ou plusieurs Radio éléments incorporés à des molécules chimiques pour des utilisations médicales.

Le radio pharmaceutique est un traceur composé d’un radionucléide (marqueur) et d’une molécule froide (vecteur).

  • Trousse

Toute préparation devant être reconstituée ou combinée avec des radios éléments.

 

  • Générateur

Système contenant un radionucléide parent déterminé, servant à la production d’un radionucléide de filiation obtenu par élution.

  • Les radios éléments sont appelés marqueurs.
  • Le médicament radio pharmaceutique spécifique de l’organe est un traceur.

 

 

II-          CRITERES DE CHOIX DU RADIO PHARMACEUTIQUE

-          Nature du rayonnement : les gammas sont diagnostics, les béta sont thérapeutiques (car lambda plus court).

-          Energie du rayonnement : supérieur à 20keV pour ne pas être absorbé par les tissus, inférieur à 600keV pour une détection optimale par les gammas-caméra (100-350keV), 511keV : émetteur de positions issues de l’annihilation.

-          Période physique : de quelques heures à quelques jours (si les périodes sont trop longues ; irradiations trop longues).

 

  • Lié à la molécule vectrice

Un vecteur : a pour but d’acheminer l’isotope à l’organe que l’on souhaite explorer. C’est une structure organique combinée au radio nucléide = forment le radio pharmaceutique.

-          L’organe cible : organe à visualiser ou organe à irradier.

-          Période biologique et période effective :

  • Biologique : temps nécessaire à l’organe pour éliminer la moitié des atomes/molécules administrées,
  • Effective : temps nécessaire pour que la radioactivité diminue de moitié dans l’organisme.

-          1/(T effectif) = 1/(T physique) + 1/(T biologique).

 

  • Principaux radio pharmaceutiques utilisés en Med Nuc :
    • Mode de fabrication : à la demande, présenté en flacon lyophilisé stérile, et marquage de l’éluât (99mTc04) ; il doit être préparé moins de 24h avant son utilisation.

Le marqueur peut être produit par un cyclotron (bombardement d’une cible avec des particules chargées (électrons, protons ou alpha) préalablement accélérés dans une cavité où règne un vide poussé, grâce à une différence de potentiel et dévié par un champ magnétique.) ou par des réacteurs nucléaires (résultant d’une fission nucléaire = bombardement neutronique d’une cible) ou par un générateur (cas du Tc ou du Kr) consiste à séparer le radionucléide père de l’élément fils : solution de NaCl reliée à une colonne d’albumine où se trouve du Molybdène (qui va se désintégrer pour donner du Technétium).

  • Précautions ; liées à la radioactivité, à la stérilité et aux produits chimiques.
  • Contrôles qualité : mesure de la période, de l’énergie du rayonnement, du pH, de la limpidité, de la pureté, de l’activité et du spectre.
  • TRACABILITE : importante ; avant administration et après !
  • 1ère classe ; PRET A L’EMPLOI à tous les contrôles sont effectués systématiquement.
  • 2ème classe ; GENERATEUR à contrôles systématiques + équilibre entre 99mTc et 99Mo.
  • 3ème classe ; PREPARATION EXTEMPORANEES à contrôles systématiques + pureté radiochimique.

 

La loi impose au fournisseur de fournir un mode opératoire spécifique contenant ; nom, présentation, données chimiques, conditionnement, conservation, mode opératoire, …

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site