Généralités

Qu’est ce que la médecine nucléaire ?

Application médicale de radioactivité artificielle par utilisation de sources radioactives non scellées ; il existe un risque de dispersion, on parle alors de contamination radioactive.

La médecine nucléaire permet d’explorer l’aspect fonctionnel des organes et non l’anatomie. Le produit radioactif est fixé dans l’organisme selon la nature de la molécule / atome marqué. La substance radioactive va émettre un rayonnement gamma. A l’aide d’un détecteur externe ; gamma-caméra ou scintigraphe, la radioactivité va être mesurée sous forme d’une image scintigraphique.

Les techniques in vitro : mesures de l’activité des radio-isotopes présents dans les échantillons biologiques prélevés + dosages radio-immunologiques basés sur la réaction antigène-anticorps. Elles sont réalisées grâce à un activimètre présent dans la sorbonne (enceinte plombé, vitrée dans laquelle est incorporée une hotte à flux laminaire => atmosphère en dépression).

Les techniques in vivo :

-         A visée thérapeutique ; on administre au patient une quantité importante de radioactivité afin de réaliser la destruction d’un tissu / cellules cibles.

-         A visée diagnostique ; administration au patient d’une faible dose de radioactivité de manière à obtenir une image fonctionnelle et métabolique de l’organe au moyen d’une gamma-caméra (détection externe).

 

La radioactivité

Un atome est un noyau + un cortège électronique de charge négative.

Un noyau est composé de protons (positifs) et de neutrons (neutres).

X représente l’élément chimique, A ; le nombre de masse et Z ; le nombre de charge = protons.

Des isotopes sont deux noyaux ayant le même nombre de protons, mais un nombre de masse différent.

Un noyau stable ; noyau ne subissant aucunes modifications au cours du temps, donc ; pas un noyau radioactif.

Certains noyaux peuvent donc se décomposé spontanément on dit qu’ils sont instables ou radioactifs.

La désintégration s’accompagne de l’émission d’une particule (alpha ou béta) ainsi que d’un rayonnement gamma électromagnétique.

Radioactivité : propriété de certains éléments à se transformer spontanément en un autre élément par désintégration du noyau atomique avec émission de particules et d’un rayonnement gamma.

La période (s) : temps au bout duquel la moitié des noyaux d’un échantillon se sont désintégrés.

L’activité (Bq) : nombre moyen de désintégration par unité de temps.

 

  • Radioactivité alpha : pour les noyaux lourds. Emission d’Hélium (4-2He) + gamma.
  • Radioactivité béta- : pour les noyaux avec excès de neutrons. Emission d’un électron + antineutrino.
  • Radioactivité béta+ : pour les noyaux avec excès de protons. Emission d’un positon + neutrino.

 

La décroissance radioactive : A = Ao x e (-λt)

La demi-vie : T=ln 2 / λ

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×