Coupes annotées

Coupes IRM : Epaules et crâne

irm-coupes.jpg irm-coupes.jpg

 

(1)            Quels sont les contre indications à un examen d’IRM ?

-   Pace maker, pile cardiaque ou stimulateur cardiaque,

-   Eclat métallique intra orbitaire,

-   Matériel ferromagnétique ; stent, valve cardiaque, clip cérébraux …

-   Matériel électrique ; pompe à insuline, pompe à morphine…

-   Appareil dentaire, appareil auditif,

-   Grossesse,

-   Opération < 3 mois (cicatrisation),

 

(2)            Quels sont les précautions à prendre pour installer un patient ?

-   S’assurer de l’absence de contre-indications,

-   S’assurer qu’il n’est plus d’objet métalliques sur lui (pièces, pinces…) ni d’objet électrique (montres, portables, carte bancaires…).

-   Le mettre dans la tenue adéquate pour l’examen ; enlever pantalon, soutien-gorge, vêtements avec objets métalliques ou paillettes, pas de dentier, pas d’appareil auditif, pas de bijoux (sauf or), pas de collants, pas de DAMAR,

-   S’assurer de l’absence d’allergie au PDC si IV nécessaire,

-   Clairance et créatinine ok ?

-   Noter le poids et la taille du patient (SAR),

-   Bien expliquer le déroulement de l’examen,

-   L’installer confortablement de manière à ce qu’il n’ait pas envie de bouger,

-   Lui mettre le casque sur les oreilles / bouchons,

-   Lui donner la poire d’alerte au cas où soucis,

-   Placer les antennes nécessaires,

-   Le couvrir.

 

(3)    QUEL EST LA RÉGION ÉTUDIÉE ? LA PONDÉRATION ? L'ORIENTATION ?

lombaires.jpg

1 : corps vertébral

2 : disque intervertébral

3 : moelle épinière

4 : apophyse épineuse

5 : canal rachidien

6 : trou de conjugaison

7 : émergence du nerf rachidien

8 : muscle Psoas

9 : muscle carré des lombes

10 : processus épineux

11 : lame

12 : processus articulaire inférieur

13 : processus articulaire supérieur

14 : articulation sacro iliaque

 

(4)     Quel est le signal de l’air et de la corticale osseuse en IRM ? Justifiez !

Réponse Q4 Réponse Q4


(5)     Définissez la densité protonique.

Réponse Q5 Réponse Q5

 

(6)      COUPES GENOU.

Genou Genou 

 

(7)       Que peut-on faire pour améliorer la R.Spatiale d’une image IRM ? Quelles en sont les conséquences ?

La Résolution spatiale (RS) permet de déterminer la dimension du plus petit détail observable. Cette résolution spatiale, dépend directement de la taille du voxel.

Le voxel = cube formé par 1 pixel et la profondeur (= l'épaisseur) de la coupe.

Ainsi, plus les voxels seront petits, plus la résolution spatiale sera élevée. Il dépend donc de 3 paramètres :

-          l'épaisseur de la coupe : + elle est épaisse, + il est épais ;

-          la taille du FOV : à matrice égale, il augmente au carré ;

-          la taille de la matrice : à FOV égal, il diminue au carré.   

 

Nous pouvons donc dire que ;

-          si l'épaisseur de coupe augmente à la résolution spatiale diminue, car le voxel est plus épais.

-          si le FOV augmente, à matrice égale à la résolution spatiale diminue, car le voxel est plus épais.

-          si la matrice augmente, à FOV égal à la résolution spatiale augmente, car le voxel est plus petit.   

ATTENTION : Plus on diminue le voxel, plus on augmente la résolution spatiale mais plus on diminue le rapport S/B !!!   Tout est une histoire de compromis...

 

Le temps d’acquisition dépendra du nombre de ligne de la matrice, hors plus la matrice est grande et meilleure est la résolution spatiale. Par conséquent, plus le temps d’acquisition est important et meilleure sera la qualité de l’image = nombre de ligne * TR.

Le nombre d’excitation va également conditionner le temps d’acquisition ; se sont le nombre d’excitation. En effet plus on souhaite remplir le plan de Fourier, et plus il faut remplir l’espace k (idem à plusieurs couches de peintures).

 

TA = TR * Nombre de lignes de la matrice * Nombre d’excitations.

 

  • Le rapport signal / bruit dépend de :

-          facteurs non modifiables : intensité du champ, séquence d’ondes RF, caractéristiques tissulaires ;

-          facteurs modifiables : antenne utilisée,

-          paramètres de la séquence : taille du voxel (= RS), nombre d’excitations, bande passante de réception.

 

Antenne : + Le volume de réception de l’antenne est restreint autour de la zone d’intérêt, - il y aura de bruit en provenance des structures voisines, et meilleur sera le rapport S/B. Les antennes de surface ont un meilleur rapport S/B que l’antenne corps entier.

 

  • Paramètres de séquence

Volume du voxel : + le voxel mesuré sera grand, + le nombre de spins qu’il contient sera élevé, et plus le signal qu’il émettra sera élevé.

Nombre d'excitations : Si l'on réalise plusieurs mesures pour une même coupe, à chaque mesure : le signal sera identique et le bruit sera différent (car il est aléatoire).

Bande passante de réception : Le temps nécessaire à l’acquisition du signal dépend de l’intensité du gradient de lecture et donc de la bande passante de réception correspondante :

-          bande passante de réception large = gradient de lecture élevé et temps de lecture du signal faible ;

bande passante de réception étroite = gradient de lecture faible et temps de lecture allongés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×