Contre indications à l'IRM

Elles sont essentiellement liées au champ magnétique utilisé. 

Absolues

>> Corps étranger métallique intra oculaire

>> Pacemaker (simulateur cardiaque); neurostimulateur ;


Relatives

>> Matériel électronique ; pompe à insuline, implant cochléaire, implant pénien ;

>> Valve cardiaque métallique : (anciennes valves cardiaques principalement) => Demander les références de la valve cardiaque installée. 

>> Clips vasculaires (anévrisme cérébral) ; les nouveaux clips implantés ne posent habituellement pas de problème particulier. ==> Demander le type de clip utilisé. 

>> Clips ou agrafes chirurgicales anciennement implantés ==> aucun problème car ils sont fixés par la cicatrice réactionnelle qui les entoure mais à demander pour la qualité des images !

>> Éclats métalliques (balles, éclats d'obus ou autre corps étranger) en dehors de l'œil ne présentent pas de risque particulier, ces éclats n'étant qu'à l'origine d'une destruction du signal IRM alentour. 

>> Prothèses médicales (hanche, genou ou autre) ne constituent pas une contre-indication à la réalisation de l'examen, ces matériels détruisant ou modifiant par contre de manière importante le signal alentour.

>> Femme enceinte.


>> Cas avéré d'allergie reconnue au Gadolinium

Sur le principe de précaution, le Gadolinium ne peut être injecté chez les femmes enceintes même si aucune preuve de sa toxicité n'a été démontrée dans ce contexte. 

Chez l'insuffisant rénal sévère (clairance de la créatinine inférieure à 30 ml/min), certaines molécules de Gadolinium sont proscrites (principe de précaution et recommandations AFSSAPS récentes en 2007 ; évaluation en cours). 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site