Les méninges

Le système nerveux est enfermé dans le crane et dans la colonne vertébrale. Il n’est pas en contact directe avec l’os, c’est pourquoi les méninges le protège : dure-mère, arachnoïde et pie-mère.

Elles peuvent être atteintes :

-          Méningiomes (= tumeurs),

-          Méningites (=inflammations),

-          Hématomes, hygromas… (collections).

 

On distingue deux feuillets :

-          Un épais, superficiel : la dure-mère,

-          2 fins, internes : l’arachnoïde et la pie-mère.

Elles cloisonnent la cavité crânienne en différentes régions.

 

I-                    DURE MERE

Très résistante, de couleur blanche nacrée, inextensible, vascularisée et collée à l’endocrâne, elle enveloppe le cerveau et la M.E.

Elle se termine par un cul de sac au niveau de S2 et se prolonge par le ligament coccygien jusqu’au coccyx.

2 couches :

-          Externe : périostée, adhère à la face interne des os et au niveau de la base du crâne : richement vascularisée et innervée.

-          Interne : méningée, composée de cellules mésothéliales.

Elle fournit des expansions compartimentant la boîte crânienne. Située en dedans de l’os, elle est séparée par :

-          Un espace virtuel au niveau du crâne, elle adhère à l’os sauf en cas de pathologie.

-          L’espace épidural au niveau du rachis (graisse + veines).

 

Le repli vertico-sagittal : entre les 2 hémisphères cérébraux, cloison = FAUX DU CERVEAU.

Le repli sous le cerveau : TENTE DU CERVELET.

Le sinus veineux = dissocie le périoste et les méninges.

Les sinus se jettent principalement dans la veine jugulaire interne au niveau du trou déchiré postérieur.

 

Au niveau du cervelet, la tente délimite 2 loges fibreuses :

-          En haut : les 2 hémisphères cérébraux,

-          En bas : la loge cérébelleuse (= tronc cérébral + cervelet).

 

II-                  ARACHNOÏDE

Membrane fine, avasculaire, en contact avec la face interne de la dure-mère, elle envoie de petites travées vers la pie-mère.

Elle fournit des systèmes de résorption du LCR (granulations arachnoïdiennes), le long du sinus longitudinal supérieur.

 

III-                PIE-MERE

Très mince, transparente et collée à la surface du cerveau, elle se subdivise en 2 couches :

-          L’intima pia : avasculaire, constituée de fibres élastiques, elle accompagne les artères au cours de leur pénétration dans le parenchyme cérébral.

-          L’épipiale : constituée de fibres de collagènes. Les vaisseaux y cheminent.

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×