Les espaces

I-                    EXTRA DURAL / EPIDURAL

Situé entre l’os et la dure-mère.

Au niveau du crâne : c’est un espace virtuel. La dure-mère adhère fortement à la base et au niveau des structures.

L’arborescence des artères méningées entre l’os et la dure-mère dans la région temporo-pariétal détermine l’espace décollable. Elles peuvent être lésées au cours d’un trauma ou d’une fracture.

Un hématome extradural se forme rapidement et le sujet perd conscience après un intervalle de temps libre caractéristique.

Si on observe un hématome extradural il faut rechercher une fracture et inversement.

 

II-                  SOUS DURAL

Situé entre la dure-mère et l’arachnoïde, c’est un espace virtuel et seulement traversé par les veines cérébrales allant se drainer dans les sinus veineux.

Le saignement de ces veines entraine le développement habituellement lent de l’hématome sous-dural (il suit l’os).

 

 

III-                SOUS ARACHNOÏDIEN

Situé entre la pie-mère et l’arachnoïde, il est cloisonné par les granulations arachnoïdiennes et contiennent le LCR.

Cet espace est traversé par les artères cérébrales, les veines corticales et les nerfs crâniens.

Une hémorragie sous arachnoïdienne diffuse par les espaces sous arachnoïdiens et le sang passe dans le LCR. L’hémorragie se voit en NOIR au scanner et en T1 en IRM ; il se voit BLANC en T2.

Les citernes sont des espaces sous-arachnoïdiens dilatés (grande citerne, ambiante, pré-pontique…).

Une hémorragie qui est ancienne va perdre sa teneur en hémoglobine, elle laisse donc une place et se remplie de LCR (apparait donc en NOIR).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×