Le système ventriculaire

 

Les cavités intracérébrales sont tapissées par l’épendyme. Ils communiquent entre eux de haut en bas ;

-          Ventricules latéraux ; communiquent avec le 3ème ventricule par le trou de Monro.

-          3ème ventricule ; se poursuit dans le mésencéphale par l’aqueduc de Sylvius s’ouvrant dans le 4ème ventricule.

-          4ème ventricule ; communique avec les espaces sous – arachnoïdiens par les trous de Luschka et Magendie s’ouvrent dans la grande citerne.

 

Les ventricules contiennent tous des plexus coronoïdes = sécrétion du LCR.

Le LCR circule dans les ventricules du haut vers le bas : issue des espaces sous – arachnoïdiens, il se résorbe dans les granulations de Pacchioni situés au contact des sinus vaisseaux duraux.

 

I-            VENTRICULES LATERAUX

Ils sont paires et symétriques, creusés dans l’épaisseur des hémisphères. Chaque ventricule latéral est composé ;

-          Corne frontale ; s’avançant dans le lobe frontal,

-          Corne temporale ; s’avançant dans le lobe temporal,

-          Corne occipitale ; s’enfonçant dans le lobe occipital,

-          Carrefour ; réunion des 3 cornes.

Forme : présentent une forme de fer à cheval (concavité antérieure).

Parties :

-          Corne antérieure ou frontale,

-          Corps ventriculaire,

-          Corne postérieure ou occipitale,

-          Corne inférieure ou temporale,

-          Carrefour ventriculaire (atrium).

 

II-            3ème VENTRICULE

  • Impaire, symétrique et médian.
  • Communique en bas avec le 4ème ventricule par l’Aqueduc du mésencéphale.
  • Les ventricules latéraux se drainent dans le 3ème ventricule par les foramens inter ventriculaires droit et gauche (trou de Monro).
  • Contient dans son toit des plexus choroïdes sécrétant le LCR.

Le diencéphale (cerveau intermédiaire) est creusé d'1 cavité impaire et médiane située entre les 2 thalamus et communiquant avec ;

-          Les ventricules latéraux : par les trous de Moron ;

-          Le 4ème ventricule : par l’aqueduc du Mésencéphale.

Le 3ème ventricule est très étroit, présente :

-          1 plancher,

-          1 toit,

-          2 parois latérales,

-          1 paroi antérieure,

-          1 paroi postérieure.

 

 

III-            4ème VENTRICULE

Situé dans l’écartement des pédoncules cérébelleux supérieur et inférieur.

Tous les ventricules sont tapissés de l’épendyme => sécrétion du LCR grâce aux plexus coronoïdes.

Se poursuivant avec :

-          En bas ; le canal épendymaire de la moelle épinière.

-          En haut ; l’aqueduc cérébral dans le mésencéphale, puis dans le 3ème ventricule,

-          En arrière ; ouverture médiane (trou de Magendie) percé dans le toit du 4ème ventricule = communication entre V4 et les espaces sous arachnoïdiens.

TDM : les ventricules sont spontanément visibles grâce à la faible densité du LCR.

Chez l’enfant et l’adulte les cornes des ventricules sont pointues.

Avec l’âge les ventricules s’élargissent et les apex s’émoussent, les ventricules compensent l’atrophie du cerveau qui apparait avec l’âge.

Les plexus coronoïdes sont souvent calcifiés. Après injection de produit de contraste, ils se rehaussent fortement = importante vascularisation.

 

Anomalie des ventricules :

-          Dilatation ventriculaire,

-          Collapsus (= affaissement) ventriculaire,

-          Hémorragie intra ventriculaire,

-          Tumeur intra ventriculaire,

-          Déplacement.

-          Médulloblastome = métastase au niveau de tige pituitaire ou du tronc cérébral. Dans ses cas là élargir l’examen du crâne jusqu’au sacrum = bilan d’extension.

 

IV-          LES CITERNES SOUS ARACHNOIDIENNES

L’arachnoïde tapisse la face interne de la dure-mère.

La pie-mère adhère au relief du SNC.

La citerne sous-arachnoïdienne : l’espace sous arachnoïdien augmente en regard de certaines structures. Les citernes sont situées en avant et arrière du tronc cérébral.

 

1-   La grande citerne

Située entre ;

-          La face dorsale de la moelle allongée : en avant.

-          La face endocrânienne de l’écaille occipitale : en arrière et en bas.

-          La face interne du vermis cérébelleux inférieur : en haut.

 Elle communique avec le 4ème ventricule par le trou de Magendie. Elle contient des vaisseaux et les amygdales cérébelleuses.

Si hypertension intracrânienne : les amygdales peuvent s’engagées dans le foramen magnum et comprimer la moelle allongée = contre indication à la ponction lombaire !

 

2-   La citerne ambiante

Compression entre la face inférieure du corps calleux en haut et la face supérieure du vermis cérébelleux, la lame tectale et l’épiphyse en bas.

 

3-   Citerne de l’angle ponto cérébelleux

Espace sous arachnoïdien contenant du LCR et un paquet de nerfs-acoustiques facials + artère auditive interne.

 

4-   Citerne pré-bulbaire, pré-pontique et chiasmatique

-          La pré-bulbaire ; en avant du bulbe rachidien,

-          La pré-pontique ; en avant du pont,

-          L’optochiasmatique ; entre la scissure inter hémisphérique en avant et le chiasma optique en arrière.

 

citernes citernes

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site