Anatomie du système nerveux

Système nerveux central : appareil intégrant des informations provenant de l’organisme et de l’extérieur et assurant l’adaptation d’un individu à son environnement.

S N 1 S N 1


I-            PRINCIPALES STRUCTURES

Le Système Nerveux (SN) est constitué :

-          De l’encéphale,

-          De la moelle épinière.

 

1-   L’encéphale

Comprend :

-          Le cerveau,

-          Le cervelet,

-          Le tronc cérébral.

Ces structures sont enveloppées par les méninges (de l’ext. vers l’int.) : la dure-mère, l’arachnoïde, la pie-mère.

  

a)    Le cerveau

Constitué ;

  • De 2 hémisphères ; séparés chacun en 5 lobes à leurs superficies et de 3 noyaux gris en profondeur.

Les hémisphères sont reliés entre eux sur la ligne médiane par le CORPS CALLEUX ; permettant donc leur communication. Ces points de jonction sont appelés : commissures.

  • 5 lobes ; frontal, temporal, occipital, pariétal et insula.
  • Les noyaux gris ; le thalamus, le noyau caudé et le noyau lenticulaire.

>>  Ils assurent l’interface entre le cerveau et le reste du SN.

Ils sont séparés par les ventricules cérébraux ; 1 latéral  dans chaque hémisphère et les 3 et 4èmes ventricules sur la ligne médiane. C’est à l’intérieur de ces ventricules que circule le Liquide Céphalo Rachidien (LCR).

>>  La surface extérieure du cerveau est parcourue par un certain nombre de reliefs appelés : SILLONS donnant au cortex cérébral un aspect plissé.

Suivant la profondeur :

-          Scissures régulières, constantes et fixes séparant les lobes.

-          Sillons, plis secondaires moins profonds séparant les circonvolutions.

 

>>  Les scissures :

-          De SYLVIUS (ou latérale) : la plus importante et la plus profonde.

-          De ROLANDO (ou centrale),

-          PARIETO-OCCIPITALE ou perpendiculaire externe,

-          CALLOSO-MARGINALE ou du Cingulum.

Schéma coupe coro Schéma coupe coro


b)   Le cervelet

Rôle de coordination motrice. Situé en dérivation sur les voies motrices et sensitives.

 

c)    Le tronc cérébral

C’est le carrefour entre les autres éléments du SNC ; cette structure est vitale puisqu’elle met en éveil le cerveau. Il réunit et harmonise les apports de chaque élément.

 

2-   La moelle épinière

A sa périphérie circule les voies sensitives et motrices mettant en relation le corps et l’encéphale.

 

a)    Constituants

  • Au centre : la substance grise en ailes de papillon, séparée en :
    • Corne antérieure : contenant les corps des neurones moteurs.
    • Corne postérieure : contenant les neurones sensitifs.
    • En périphérie : les cordons de substance blanche contenant les fibres motrices et sensitives.
 

3-   La fosse postérieure

>>  Composée du Cervelet et du Tronc cérébral.

C’est une loge ostéo fibreuse inextensible, située à la partie postéro-inférieure de la cavité crânienne, au – dessus du canal rachidien qui communique avec le trou occipital, au – dessous de la tente du cervelet et de la loge cérébrale avec laquelle communique le foramen Pacchioni.

>>  Origine de la plupart des nerfs crâniens.

 

a)    Limites

En haut : le tente du cervelet.

En bas et en arrière : l’écaille occipitale.

 

b)   Contenu

-          Le tronc cérébral : composé de bas en haut par ; le bulbe rachidien, la protubérance annulaire et les pédoncules cérébraux.

-          Le cervelet.

 

4-   Le tronc cérébral

  • structure très importante dont l’atteinte est souvent mortelle.

Le bulbe appartient à la base de la fosse cérébrale postérieure et se trouve à cheval sur le trou occipital.

La protubérance est située au dessus. Les pédoncules cérébraux sont situés au niveau de l’orifice tentorial.

Comme la moelle, le tronc cérébral est formé de substance blanche (périphérique) et de substance grise (centrale). Cela forme des noyaux répartis sur toute la hauteur du tronc cérébral. Les noyaux représentent pour beaucoup le point de départ des fibres motrices et sensitives. C’est donc le premier relais des nerfs crâniens.

 

5-   Le cervelet

Situé en arrière du tronc cérébral, il est relié par 3 paires de pédoncules cérébelleux ; supérieur, moyen et inférieur. Il occupe la plus grande partie de la fosse cérébrale postérieure.

  • Composé de :

-          2 hémisphères

-          des Vermis.

En dessous des pédoncules inférieurs se trouvent deux petits lobes arrondis bordant la margelle du trou occipital : les amygdales cérébelleuses.

 

>>  Egalement constitué de substance blanche (centrale) et grise (périphérique) :

  • Les noyaux du cervelet dans la S.B, près de la ligne médiane.
  • Le cortex cérébelleux recouvrant la périphérie (S.G).

 

  • Fonction du cervelet :
    • Equilibre statique,
    • Tonus musculaire,
    • Coordination des mouvements volontaires et semi – automatiques.

 

  • Les méninges :

Importants lacs cérébro – spinaux (= arachnoïdiens).

Espaces arachnoïdiens :

-          Citerne ambiante,

-          Grande citerne,

-          Citerne pré – pontique,

-          Citernes ponto – cérébelleuses.

Toutes ces formations vont se jeter dans le 4ème ventricule.

Le trou de MAGENDIE = 4ème ventricule + grande citerne.    Le trou de LUSCHKA = 4ème ventricule + citerne ponto – cérébelleuse.

 

Rappel (1) : Les nerfs crâniens

-          I, nerf olfactif : nerf de l’odorat. PB : Anosmie = perte de l’odorat.

-          II, nerf optique : nerf de la vision. PB : cécité monoculaire.

-          III, nerf moteur oculaire ; IV, nerf trochléaire ; VI, nerf abducens : nerfs oculomoteurs, responsables de l’innervation motrice des muscles moteurs du globe oculaire.

-          V, nerf trijumeau : nerf de la sensibilité de la face + responsables de l’innervation des muscles masticateurs.. PB : Névralgie faciale.

-          VII, nerf facial : nerf moteur de la face. PB: paralysie faciale.

-          VIII, nerf vestibulo-cochléaire : nerf sensoriel responsable de l’audition et de l’équilibre.

-          IX, nerf glosso-pharyngien : nerf moteur du pharynx et le nerf sensitif de la partie dorsale de la langue (sensibilité générale et gustation).

-          X, ou nerf vague (nerf pneumogastrique) : contient un grand nombre de fibres végétatives destinées aux viscères du cou, du thorax et de l’abdomen.

-          XI, nerf accessoire : nerf responsable de l’innervation des grands muscles sterno-cléido-mastoïdien et muscle trapèze. Il contient un certain nombre de fibres phonatoires.

-          XII, nerf hypoglosse : nerf moteur de la langue.

Nerfs Nerfs

 

Rappel (2): Les foramens du crâne

 Foramens Foramens

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site