Voies aéro digestives sup

I -     EPIDEMIOLOGIE GENERALE

En France : 1er rang mondial pour la mortalité des Kc du larynx ET 2ème rang pour la mortalité des Kc du pharynx et cavité buccale.
10 % des décès par cancers.
Faible incidence chez la femme ( < 10 % ).
 
 
II -     FACTEURS DE RISQUE
 
1)     Association Tabac-alcool
2)     L’alcool
3)     Synergie alcool / tabac
4)     Infection à HPV
 
 
III-     ANATOMIE
 
cb.jpg
 
IV-    ANATOMO-PATHOLOGIE
L’ensemble des VADS sont recouverts d’une muqueuse malpighienne.
95 % des Kc sont des carcinomes épidermoides bien - à peu différenciés.
< 5 % sont ;
– Carcinomes muco-épidermoides ;
– Carcinomes malpighiens à cellules fusiformes ;
– Carcinomes malpighiens verruqueux ;
– Adénocarcinomes ;
– Carciomes adenoides kystiques ;
– Lymphomes,sarcomes…
 
extension-1.jpg

Risque ganglionnaire :

– Cavité buccale : 15-45 %
– Oropharynx : 60-70 %
– Hypopharynx : 75 %
– Larynx :
Corde vocale : 0 %
Autres : 45-50 %
 
Extensions :
– Poumon
– Foie
– Os
 
Le risque dépend :
– Du site : hypopharynx +++ ;
– De la taille ;
– Du status ganglionnaire.
 
 
V-     FACTEURS ET PRONOSTIQUES
* Facteurs liés à la tumeur :
– Localisation = Larynx/cavité buc/oropharynx/hypopharynx
– Taille = T1/T4
– Atteinte ganglionnaire
   Site et classification N : N1/N3
 
* Facteurs liés à la chirurgie
– Type de chirurgie = Urgence/réglée ; Chirurgie par opérateur expérimenté à visée carcinologique ; Qualité de la résection = R1/R2/R3 ;
– Résultats = Qualité de la résection : R1/R2/R3 ; Ganglions : nombre au curage/nombre envahis/RC ; Embols vasculaires et lymphatiques.
 
* Facteurs liés au malade
– État général ; 
– Perte de poids initial ;
– Co-morbidités ;
– Cancers synchrones.
 
* Facteurs liés au traitement
– Toxicité en cours de traitement ;
– Dose totale de CT et/ou RT administrée ;
– Compliance.
 
* Facteurs biologiques
– Histologie = Degré de différenciation ; Épidermoide/adénocarcinome ;
– Degré d’hypoxie ;
– Potentiel proliferatif ( degré de ploidie /index mitotique).
 
1) CANCERS SYNCHRONES
2 tumeurs sont différentes si
– Séparées de 1,5 cm minimum
– Histologie positive
– Diagnostic de métastase pour 2ème lésion non retenu.
 
Tumeurs ;
– Simultanées : délai < 1 mois
– Synchrones : entre 1 et 6 mois
– Métachrones :  > 6 mois
 
Étude IGR ( 9000 patients)
– 40 % T synchrones ;
– 58 % T métachrones ;
=> 40 % de survie à 5 ans.
 
Localisation
– 30 % cavité buccale ou oropharynx ;
– 20 % hypophaynx ;
– 9 % larynx ;
– 3 % œsophage ou poumon.
 
Traitement
– Meilleur stratégie ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site