Métastases

I-                    INTRODUCTION

Définition : localisations secondaires à distance de la tumeur primitive.

Principaux sièges : os, poumon, foie et SNC.

Propagation par voies : sanguine et lymphatique.

 

Os : pour les cancers de la prostate, du sein, de la thyroïde et du poumon.

Poumon : pour les cancers du sein, de l’œsophage, digestifs et gynécologiques.

Foie : pour les cancers digestifs, de l’estomac et des ovaires.

SNC : pour les cancers digestifs et des ovaires.

Le cancer des poumons : les poumons sont reliés au cœur donc à la circulation générale à métastases rapidement et à plusieurs endroits.

Le cancer du foie : 1er drainage = poumons.

Le type cave = souvent pour les cancers génitaux qui se drainent dans les poumons.

Le type porte = souvent pour les cancers digestifs qui se drainent au niveau du foie puis dans les poumons.

Les métastases se développent donc à partir de la tumeur primitive selon la circulation sanguine.

 

II-                  GENERALITES

-          Certaines tumeurs 1itive métastases + (sein, poumons, côlon).

-          D’autres ne métastase quasi jamais (carcinomes cutanés, gliomes malins).

 

III-                DIAGNOSTIC

Réalisé lors ;

  • Bilan d’extension (scanner CTA ; échographie ; scintigraphie osseuse).
  • Cancer d’emblé métastatique et tumeur primitive non localisée.
  • Surveillance d’une tumeur connue et traitée.

 

IV-               TRAITEMENT

1.   Systémique

Traitement d’une maladie généralisée ; par chimiothérapie et/ou radiothérapie.

à Rémission ou stabilisation.

à Visée palliative.

 

2.   Local

Traitement d’une maladie localisée par chimiothérapie et/ou radiothérapie.

à Réduction tumorale.

à Visée palliative (antalgique ou décompressif).

 

A-     Chirurgie curative

Pour des cas bien précis, elle permet la survie prolongée voir la guérison.

Conditions :

-          Faible risque chirurgical,

-          Tumeur primitive contrôlée ou guérie,

-          Pas d’autres métastases hors de l’organe à traiter,

-          L’ensemble des métastases sont résécables (Ro) sans troubles fonctionnels notables.

Concerne : métastases cérébrales, pulmonaires et hépatiques.

 

 

B-     Chirurgie palliative

Dite « de confort » pour un malade incurable.

Décision avec le patient et la famille.

Réalisée :

-          En URGENCE : ligature vasculaire si hémorragie massive, traitement d’une perforation digestive…

-          En SEMI-URGENCE : à visée antalgique ou consolidatrice (amputations, orthopédie…).

 

C-     Techniques percutanées

Radiofréquence ; cryothérapie ; alcoolisation…

 

D-     Radiothérapie palliative

-          Visée antalgique (10 à 15 jours après la séance).

-          Visée décompressive en neurologie (cérébral, moelle épinière).

-          Syndrome hémorragique.

 

Modalités

□       Hypofractionnée = traitement accéléré avec une dose / fraction + élevée.

  • 30 Gy / 2 semaines ; 20 Gy / 1 semaine ; 8 Gy / 1 séance ;
  • Plus la dose est augmentée par fraction à + antalgique.

□       OAR : localisation / tolérance.

□       Volume d’irradiation (+ dose pour un + grand volume è + fractions).

□       Balistique la plus simple possible à ANT/POST ou 2 lat.

□       + espérance de vie est faible à + dose importante / séance.

 

E-      Stéréotaxie / radio chirurgie

Modalités

□       Très grosses doses en 1 seule séance (résultats ~ chirurgie).

□       Casque fixé/non au crâne = repérage.

□       Micro collimateur (3mm).

□       Balistique multiple (en arc).

□       Traitement d’1 à 3 méta cérébrales (< 3 cm de diamètre et à distance des OAR).

□       Traitement non coplanaire = pas dans les mêmes plans.

 

F-      Radiothérapie métabolique

à IV d’un radio isotope se fixant sur les os (Strontium 89 ; Samarium 153 ; Phosphore 32 ; Iode 131).

Complications : hémorragie ; thrombopénie ; leucopénie.

-          Métas osseuses : traitement antalgiques et anti-tumoral : 1ères séances à douleurs ++ = œdème.

-          Rachis : ½ vertèbre(s) sus et sous jacente(s) à la lésion.

-          Os longs : traitement sur le matériel d’ostéosynthèse.

-          Métas cérébrales : si localisation multiple = irradiation in toto / < 3 lésions de 3 cm = stéréotaxie.

-          Métas pulmonaires : irradiation focalisée ++ sinon fibrose.

-          Métas médiastinales : syndrome cave sup. 2 faisceaux ant/post.

 

Conclusion :

-          Traitements systémiques +++ fréquents.

-          Radiothérapie : Effets antalgiques et décompressifs.

-          Parfois : urgence thérapeutique.

-          Objectif : améliorer la qualité de vie.

-          Compromis entre effets thérapeutiques et complications.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site