La radiothérapie métabolique

La radiothérapie c’est la thérapie par rayonnements.

Par voie métabolique ; par voies internes.

 

I-          DÉFINITIONS

> Utilisation d’un traceur ciblant l’organe ou le tissu.

Le traceur représente une action destructrice sur le tissu cible par son rayonnement (le plus souvent β+).

 

II-        PRINCIPE

β- est un rayonnement de forte énergie = très toxique pour les cellules.

β+ est très absorbé par les tissus et son parcours n’est que de qq mm.


1.   Ciblage

  • Intra-cellulaire

Sur les voies métaboliques ;

-          Cancers thyroïdiens et hyperthyroïdiens : Iode 131

-          Neuroblastome (transporteurs de catécholamines) : I-MIBG à l’Iode 131.

Les catécholamines sont des composés organiques synthétisés à partir de la tyrosine et jouant le rôle d'hormone ou de neurotransmetteur.

Sur les surfaces cellulaires ;

-          Récepteur membranaire :

  • Tumeurs neuroendocrines digestives : Yttrium 90 ou Indium 111.

-          Radio-immunothérapie ;

  • Cancer du côlon ou lymphomes : Anticorps marqués à l’Iode 131 ou Yttrium 90.

En extracellulaire ;

-          Métastases osseuses douloureuses : Strontium 89 ou samarium 153,

-          Hépatocarcinome : Iode 131-lipiodol et Yttrium 90-microsphère par embolisation.

En intra cavitaire ;

-          Tumeurs kystiques : Yttrium 90 ou Rhénium186-colloïde,

Colloïde - du grec (colle) -  la substance ne diffuse pas à travers une membrane semi-perméable.

-          Cavités articulaires : Yttrium 90 pour synoviorthèse.

 

III-       INDICATIONS

-          Irradiation thérapeutique thyroïdienne.

-          Traitement des métastases osseuses douloureuses.

-          Radio-chimio-embolisation hépatiques.


1.   Irradiation thyroïdienne

  • Par iode 131. Double émetteur : β et γ.
  • A fortes doses, les cellules thyroïdiennes sont détruites par le rayonnement β.

Pour le traitement de l’hyperthyroïdie et la destruction de reliquat et de métastases ganglionnaires à distance.

Traitement : maladie de Basedow (100 à 150 Gy soit 6mCi), adénome (100 à 300 Gy).

1 mCi = 13 Gy.

Protocole : thyroïdectomie totale ; destruction du reliquat thyroïdien par 100mCi ; surveillance 6mois, 1 an, 2 ans et 5 ans par balayage corps entier à l’iode 131 (5mCi) + dosage de la thyroglobuline (protéine thyroïdienne).


2.   Métastases osseuses douloureuses

  • Traceur ayant une affinité pour l’os : Strontium 89 ou Yttrium 90.
  • Isotope émetteur β : Samarium 153 ; Rhénium 186 ; Iode 131 ; Phosphate P32…

Le traceur composé de phosphonate va se concentrer dans les régions à fortes activités ostéoblastiques. Le rayonnement β va donc détruite les cellules osseuses au niveau des sites de fixation et induire un effet antalgique.


3.   Hépatocarcinomes

  • Lipiocis ® = Lipiodol marqué à l’Iode 131.
  • Permet la chimio-embolisation de la tumeur hépatique ; par voie intra-artérielle dans une branche hépatique sélective, vascularisant la tumeur.


4.   MIBG thérapeutique

  • Onéreux.
  • 3 injections de 150mCi d’Iode 131-MIBG.


5.   Autres

-          Lymphomes : traité par Zevalin® dirigé contre les antigènes des lymphocytes B,

-          Tumeurs carcinoïdes et endocrines digestives : Octréotide® marqué à l’Yttrium 90,

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site