Cavité buccale

I-     EPIDEMIOLOGIE

* 30 % des T des VADS ;
* 90 % Hommes / 10 % Femmes ;
* 20 % des T de la cavité buccale se développent sur une lésion leucoplasique ;
 
Diagnostic souvent tardif
–// T facilement visualisable
–MAIS : négligence du malade +++
Tumeurs synchrones : 20-30 %
– Oropharynx ;
– Hypopharynx ; 
– Larynx, poumon, oesophage.
 
II-     FACTEURS DE RISQUES
– Tabac
– Alcool
– Tabac + alcool
– Mauvais état bucco-denatire
– Leucoplasie

96 % des Kc liés au moins au tabac.

leucop.jpg

 

III-     ANATOMIE

Langue mobile = face ventrale, face dorsale, pointe et zone de jonction.
- Plancher buccal ; Gencive ; Mandibule ; Sillon pelvi lingual ; Commissure inter maxillaire ; Trigone rétro molaire ; Voute palatine ; Lèvres.
 
 
IV-    MODALITES D'EXTENSION
* LOCALES
– Plancher buccal :
En dedans : vers le sillon pelvi lingual puis langue ;
En dehors : mandibule ;
En bas : sangle mylo-hyoidienne ;
En arrière : pilier antérieur et base de langue.
– Langue mobile :
En avant  : muscle génio-glosse et symphise ;
En arrière : base de langue et os hyoide ;
En dehors : sillon pelvi-lingual et plancher buccal ;
En bas : sangle mylo-hyoidienne.
 
* REGIONALES
– Risques ganglionnaires
Niveau I ;
Niveau IIa et Iib ;
Niveau III, IV ;
Niveau V rarement.
 
crico.jpg
* METASTATIQUES
– Dépend du stade TN ;
– 6-10 % des cas au moment du diagnostic ;
– Localisations : Poumon / Foie / Os.
 
CARCINOMES EPIDERMOIDES
– 95 % des cas
– Bien à peu différenciés
AUTRES
– Adénocarcinomes
– Sarcomes de la mandibule
 
V-    CLINIQUE
* POINTS D’APPELS
– Douleurs / Saignement / Ulcération / Dysphagie / Gêne à la déglutition / Dysphonie / Masse cervicale révélatrice.
 
* INTERROGATOIRE
– PERTE DE POIDS ;
– INTOXICATION.
 
VI-     BILAN LOCAL
– Recherche de lésion pré cancéreuse ;
– Recherche 2ème lésion ; 
– Bilan bucco-dentaire ;
– Tumeur : Localisation / Aspect / Taille / Extension.
 
PALPATION DES AIRES GANGLIONNAIRES
 
VII-     PARACLINIQUE
- ENDOSCOPIE
- PAN ENDOSCOPIE
- BIOPSIE
- SCANNER CERVICAL
– Avec et sans injection
– Fenêtre parenchymateuse et osseuse
- RP / SCANNER THORAX
- IRM CERVICAL +++
- ECHOGRAPHIE DU FOIE
- PET SCANNER
- PANORAMIQUE DENTAIRE 
 
tum.jpg tumm.jpg
strat-1.jpg
 
VIII-     RESULTATS

SURVIE A 5 ANS

– 40 à 65 %
– Dépend du site
Lèvre, langue mobile ; plancher buccal.
– De l’atteinte ganglionnaire
TNM
Localisation
Rupture capsulaire.
 
 
IX-     RADIOTHERAPIE
 
1)     CONTOURAGE
– Problème des organes critiques
Mandibule : 54 Gy localisé
Parotide :
– D max : 34 Gy
– D mean : 24-28 Gy selon l’irradiation uni ou bilatérale
Sous maxillaire
Articulations tempro-mandibulaires
Peau ( X4 vs X6 ? )
 
ttt.jpg
 
X-     SURVEILLANCE
1)     CLINIQUE
– Fréquence
Tous les 3 mois pendant 2 ans
Puis tous les 6 mois pendant 3 ans
Puis 1 fois par an à vie.
– Bilan VADS complet.
– Bilan nutritionnel.
2)     PARACLINIQUE
– Scanner à 3 mois
– Puis au minimum une fois par an
– RP une fois par an
– Autres selon point d’appels ( endoscopie ?)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site