Anatomie du tube digestif

 

L’appareil digestif est l’ensemble des organes qui assurent la digestion.

Il comprend des organes creux qui forment le tube digestif :

-          La cavité buccale (voie aéro – digestive),

-          Le pharynx (voie aéro – digestive),

-          L’œsophage (thorax),

-          L’estomac (abdomen),

-          L’intestin grêle (fin), formé du ; duodénum, jéjunum, iléum,

-          Le côlon ; caecum [cécom], ascendant, transverse, descendant et sigmoïde.

-          Le rectum et l’anus (= muscle circulaire appelé sphincter).

 

Et des organes pleins appelés : glandes annexes.

-          Glandes salivaires,

-          Foie (produit la bile),

-          Pancréas (enzymes lytiques).

 

I-                    VOIES DIGESTIVES SUPÉRIEURES

  • Bouche : limitée par le palais buccal et le plancher buccal. On y transforme les aliments en bol alimentaire. La langue permet ensuite de l’avaler. On y prépare en fait la digestion.
  • Pharynx : (10 – 15 cm de long) Il comporte 3 parties ; une supérieure, l’auropharynx et l’hypopharynx.
  • Œsophage : (environ 25 cm de long). Les arcades dentaires sont le repère de longueur pour l’endoscopie. L’œsophage cervical ; l’œsophage thoracique. L’œsophage traverse le diaphragme au niveau du hiatus. L’œsophage arrive dans l’estomac au niveau du cardia.

 

II-                  LES ORGANES INTRA-ABDOMINAUX

(?)  To scan = couper

(?)  Mr Hounsfield est l’inventeur du Scanner ; il est Anglais d’où D et G inversées.

PÉRITOINE ; membrane constituée de 2 feuillets : pariétal (formant la paroi) et viscéral (au contact des organes).

L’espace rétro péritonéal comprend essentiellement ; de la graisse, les Reins, l’artère Aorte, et la Veine Cave Inférieure.


Coupe de la cavité abdominale : en 9 parties

HC : Hypocondre / hypochondre

X : Epigastre

F : Flanc

Fi : Fosse Iliaque

o : Ombilicale

 

L’ESTOMAC 

Poche située entre l’œsophage et le duodénum.

Le cardia : entrée de l’estomac. Histologiquement il fait parti du tube gastrique.

Celui – ci est recouvert d’une muqueuse protégeant du pH très acide de celui – ci.

 

L’INTESTIN GRÊLE

>> Lieu d’absorption des nutriments et où se déroule les phénomènes glandulaires.

On distingue 2 parties ; le jéjunum et l’iléon.

Le duodénum est plutôt gastrique car il est souvent mis en relation avec l’estomac.

 

-          Le Duodénum

C’est la partie du tube digestif qui est joint à l’estomac par le pylore et qui s’achève à la duodéno – jéjunale ; ANGLE de TREITZ.

S’il y a une pathologie on l’observera en partie rétro péritonéale.

¤ D2 est la partie la plus importante car c’est à cet endroit que se situe le canal pancréatique principal (WIRSUNG) et les voies biliaires (canal hépatique). Tous se déverse au niveau de l’ampoule VATER = PAPILLE DUODÉNALE MAJEURE.

 

-          Le jéjuno – iléon

Le jéjunum à plutôt une disposition verticale, alors que l’iléon à plutôt une disposition horizontale.

La valvule iléocæcale ; [iléocékale] est un système anti – reflux entre l’iléon et le cæcum. On dit qu’elle est continente puisqu’elle ne laisse qu’un seul sens de passage et qu’elle empêche le passage des éléments dans le sens inverse.

Histologie ; tissu glandulaire à nombreuses villosités. =>Augmente la surface de contact et donc facilite les échanges.

 

-          Le Côlon

Mesure environ 1m50 et possède un diamètre important ; il présente des villosités appelées haustrations.

Les mouvements générés par le tube digestif sont des mouvements péristaltiques ou de péristaltisme.

On peut dire que le côlon à une forme de « cadre colique ». Certaines parties ne sont pas mobiles car elles sont fixées postérieurement au rétropéritoine.

 

 

III-                LES GLANDES ANNEXES

  • Les glandes salivaires

Elles sont par paires. Il en existe 3 types ;

-          Les sublinguales,

         Les sous – maxillaires,

         Les parotides.

 

Les parotides : sont les plus grosses glandes salivaires. Elles sont situées au niveau des oreilles, en avant du conduit auditif et sous les mandibules.

Elles excrètent la salive par le canal PAROTIDIEN (de STENON) qui s’ouvre dans la bouche au niveau de la 1ère molaire inférieure.

 

Les sous – maxillaires : situées entre le maxillaire inférieur et la langue.

Elles sécrètent la salive par le conduit submandibulaire (canal de WHARTON) situé sous le plancher buccale, à l’extrémité de la langue.

 

Les sublinguales : situées sous la langue.

Elles sécrètent la salive par des canaux excréteurs situés sous la langue.

  

  • Le Pancréas

C’est un organe plein et tissulaire. Il est qualifié de glande mixte car il possède une fonction endocrine (fabrication de l’insuline intervenant dans la régulation de la Glycémie) et une fonction exocrine (libération du suc pancréatique qui contient des enzymes lytiques essentielles pour la digestion).

Il est fait en forme de virgule et adhère à la paroi rétro péritonéale.

 3 segments anatomiques ;                                        

-          La tête du pancréas,

-          Le corps pancréatique,

-          La queue pancréatique.

La jonction entre la tête et le corps est appelé Isthme.

Sa fonction exocrine se fait à travers le canal principal pancréatique qui est le canal pancréatique principal (canal de WIRSUNG).

 

  • Le Foie

C’est un organe situé dans l’hypochondre droit. Il possède 3 faces principales ;

-          La face supérieure ;

La face supérieure est en jonction avec le DIAPHRAGME. Il y est relié par des ligaments suspenseurs.

 -          La face inférieure ;

Dans sa face inférieure, se situe le HILE du Foie. C’est l’entrée / sortie des « canaux » entrant et sortant du Foie (artères, veines, vaisseaux, nerfs …)

-          Et la face postérieure ;

La veine cave inférieure est « insérée » dans la face postérieure du Foie.

 

  • Vascularisation 

Vascularisation Vascularisation

Système porte Système porte

  • Les voies biliaires

La bile est produite par le Foie et stockée dans la vésicule biliaire. Lors des repas, la bile est déversée dans le canal cholédoque et va  au niveau de l’AMPOULE DE VATER rejoindre le DUODENUM, pour se mêler au bol alimentaire. 

La bile La bile

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site